SuperGrafx : L’ultime console pour les amateurs de shoot em up

La bombe du framerate

Console nec supergrafx

Le monde des jeux vidéo regorge d’histoires fascinantes, de machines cultes et d’épopées ludiques qui ont su marquer les esprits. Parmi celles-ci, la SuperGrafx, souvent éclipsée par ses sœurs plus célèbres chez Nintendo ou Sega, s’avère être un bijou technologique de l’époque pour les mordus de shoot em up. Cet article vous plongera dans l’univers de cette console méconnue, pourtant indispensable pour les aficionados du genre.

La découverte de la supergrafx : Un énigme

La SuperGrafx, cette machine sortie des entrailles de NEC, fut une énigme dans le monde des consoles. Conçue pour succéder à la PC Engine, elle devait apporter une expérience vidéoludique supérieure. Mais que s’est-il passé? Pourquoi est-elle restée dans l’ombre, et surtout, pourquoi les amateurs de shoot em up devraient-ils s’y intéresser ?

Pour commencer, la SuperGrafx a fait ses débuts sur le marché japonais en 1989, une période où la concurrence était rude avec les géants comme Nintendo et Sega. Avec seulement sept titres exclusifs à son actif, elle n’a pas eu l’impact escompté. En revanche, le peu de titres disponibles a été salué pour leur qualité, notamment dans le genre du shoot em up.

La version testée de ces jeux révèle une puissance graphique avancée pour l’époque, avec une attention particulière portée aux détails visuels et à la fluidité de l’animation. Aujourd’hui, ces jeux sont devenus des pièces de collection prisées et les joueurs passionnés de cette niche ne tarissent pas d’éloges à leur sujet.

Performances et jeux légendaires

La SuperGrafx n’a peut-être pas eu un large catalogue, mais elle a marqué les esprits avec des titres devenus cultes. Le jeu le plus emblématique est sans doute “Aldynes”, un shoot em up qui a su exploiter la puissance de la console. Grâce à des graphismes détaillés et une action frénétique, ce jeu est un must-have pour les puristes.

Un autre aspect qui rend la SuperGrafx unique est sa capacité à améliorer les jeux de la PC Engine. Elle permettait une meilleure résolution et plus de couleurs à l’écran, offrant aux joueurs une expérience visuelle améliorée. Pour les adeptes des jeux d’arcade à la maison, la SuperGrafx était une machine de rêve, même si elle restait un rêve inaccessible pour beaucoup à l’époque.

Les contrôleurs et le joystick de la SuperGrafx ont également été conçus pour répondre aux exigences des jeux d’arcade. Ils offraient une précision et une réactivité nécessaires pour naviguer dans l’espace restreint et intense des shoot em up.

Impact culturel et héritage

Malgré sa courte vie sur le marché, la SuperGrafx a laissé un héritage indélébile. Sa rareté et ses performances exceptionnelles en ont fait un objet de culte parmi les collectionneurs et les joueurs de niche. Les passionnés d’arcade continuent de célébrer cette machine pour sa contribution au genre des shoot em up.

La console a également inspiré une génération de développeurs qui ont grandi en jouant à ses jeux. Ils reprennent aujourd’hui les principes de design et l’accent sur la qualité visuelle et le gameplay que la SuperGrafx avait mis en avant.

YouTube video

Bien que sa bibliothèque de jeux soit limitée, chaque titre disponible est un exemple de ce que la console aurait pu accomplir si elle avait eu plus de temps et de soutien. Les jeux de la SuperGrafx sont des capsules temporelles, capturant l’essence de ce qui rendait les jeux d’époque si captivants.

Un trésor pour les afficionados

Alors, pourquoi la SuperGrafx est-elle l’ultime console pour les amoureux de shoot em up ? Parce qu’elle incarne la quintessence de l’arcade à domicile. Avec une puissance supérieure aux autres consoles de son temps, un contrôle précis et des jeux qui sont de véritables œuvres d’art, la SuperGrafx est le trésor caché que tout vrai fan du genre se doit de connaître.

Son point noir : Ses manettes un peu fragiles.

Pour ceux qui veulent vivre ou revivre cette expérience, il est désormais possible de trouver des émulateurs et des reproductions de ces jeux légendaires. Bien que rien ne remplace la sensation des boutons du joystick et le son de la cartouche qui s’insère dans la console, ces versions modernes offrent une chance de toucher à une partie de l’histoire vidéoludique souvent ignorée.

Grâce à son héritage et à l’engouement des collectionneurs, la SuperGrafx ne sera jamais oubliée. Elle reste un symbole de ce que l’industrie du jeu vidéo peut offrir de meilleur : de l’innovation, de la passion et une expérience de jeu inoubliable.

Vers l’infini et au-delà des pixels

La SuperGrafx, malgré son échec commercial, demeure une légende pour les connaisseurs. C’est la preuve vivante que le succès d’une console ne se mesure pas seulement en unités vendues, mais aussi en impact sur les joueurs et en héritage laissé derrière. Pour vous, chasseurs de dragons numériques et pilotes de vaisseaux spatiaux, la SuperGrafx est une relique du passé qui vous permettra de redécouvrir l’âge d’or des shoot em up. Enfilez donc vos combinaisons de vol et préparez-vous à une odyssée au cœur de l’histoire vidéoludique avec cette machine temporelle.

Jackie Chun

Joueur depuis toujours (1984), et ancien propriétaire d'un magasin de jeux vidéo et d'une salle de jeux en réseau, je partage aujourd'hui avec vous sur gameover.fr, des articles et autres contenus web sur le gaming.