Je préfère tout de suite vous prévenir avec le titre qui en dira long sur cet article. Le mot comptoir qui aura tendance à justifier de certaines de mes analyses, me servira aussi à ne pas faire de cet article, un billet immuable. La pensée évolue et les analyses sur le monde qui m’entoure également. Vous êtes prévenus…

Le plus dur dans ce genre d’analyses est de rester objectif en évacuant ses propres idéologies et partis pris maladroits car que l’on le veuille ou non, nous sommes tous influencés que cela soit par le milieu social dans lequel nous avons grandi, par l’envie parfois de s’extraire de celui-ci, par ce qui nous touche personnellement etc etc… Asséner ses vérités comme une épée tranchante et décidée est le piège absolu dans lequel il ne faut pas tomber. L’exercice est difficile car au moment où j’écris cet article, je ne sais pas de quoi je vais vous parler…

J’ai pour habitude d’écrire par instinct, mon processus de création et sa délivrance sur le « papier » virtuel sont toujours totalement improvisés donc excusez s’il vous plait certains de mes arguments tronqués ou mal expliqués ou les tournures de phrases à la one again.

J’avais envie de faire une série d’articles reprenant les grands mouvements  qui agissent en ce moment sur les réseaux sociaux. Pour bien faire mon travail de référenceur, il a fallu que j’analyse tout ce qui se faisait et lorsque j’ai pris du recul, je dois vous avouer que j’ai été particulièrement secoué. Une impression de grande solitude m’entoura alors et il a fallu m’habituer à cette impression de « solitude » même si celle-ci m’a toujours accompagné, elle a alors pris tout son sens. Mais dans cette solitude, je ne suis pas « seul », n’est-ce pas ?

Il est temps de commencer cette série avec le top 5 des intervenants sur Youtube

5. Le rageux est aussi un type bien

Dans tous les grands mouvements de foule, il se passe des choses extra-ordinaires, que l’on soit cadre ou chômeur, il n’y a plus de distinction, les bas instincts ressurgissent… C’est ainsi que les casseurs ne sont pas obligatoirement des cailleras de cité et même ! peuvent être des personnes bien intégrées qui lors de leur interpellation par la police expliquent qu’elles ne se reconnaissent pas, que jamais elles n’auraient pensé agir de la sorte.

Sur le web, nous nommons cette personne « un rageux ». Celui-ci garde au fond d’elle une certaine violence et lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle n’est pas seule à penser comme cela sur tel ou tel sujet, elle va se lâcher complètement, avoir des propos insultants, méprisants tout en faisant des mamours à son chat ou en participant aux sorties péri-scolaires de ses enfants. Un homme bien sous tout rapport qui change de visage une fois derrière son écran.

4. Les fanboys sont à l’affut

Bien évidemment de nos jours, la solitude est extrêmement présente dans nos vies… Fort heureusement, le web a permis à certains de la vivre un peu mieux, voire des les isoler encore plus… j’avoue qu’il y a matière à discussion. Quoi qu’il en soit, la personne en mal d’amour sent le besoin de jeter son dévolu sur quelqu’un et comme Youtube permet une sorte de proximité avec le ou la vidéaste, la tentation est grande. C’est ainsi qu’un rapport étrange se crée. Le Youtubeur interagit dans les commentaires ou dans les réseaux sociaux et permet au fanboy de justifier de son amour car il peut l’interpréter comme réciproque. Tous les moyens seront bons pour se faire remarquer mettant parfois dans l’embarras le Youtubeur concerné… Dans le classement de ce top 5, vous verrez que la première place de celui-ci est intimement liée aux fanboys.

3. Le « bien intentionné » qui en fout plein la tronche

Le bien intentionné ou « critique » quant à lui, se veut le garant absolu de la perfection. Il propose souvent aux Youtubeurs de se remettre en question. Sous couvert de bienveillance, il pourra faire passer des messages qui sont pour le plus souvent très incisifs. La formulation des phrases est réfléchie, il met souvent du temps à bien penser son commentaire, peut le refaire des dizaines de fois jusqu’à ce que sa bile soit noyée dans de longs commentaires structurés… Le « bien intentionné » n’est pas à confondre avec le conseiller qui lui ne pensera qu’à vouloir améliorer les vidéos pour qu’elles LUI conviennent. Je pense que cette catégorie est la plus courante et que la grande majorité des intervenants dans les commentaires fait partie de celle-ci.

2. Le chef du panier de crabes

Celui-ci est spécial, c’est d’ailleurs mon petit chouchou. Le chef du panier de crabes souhaite tout le meilleur pour le youtubeur, il est fidèle, loyal, défendra coute que coute le vidéaste mais posera tout de même une condition : Que le Youtubeur ne change pas… Surtout pas… Que le Youtubeur n’évolue pas. Que celui-ci reste dans une popularité relative pour toujours garder sa proximité. Le chef du panier de crabes est extrêmement communautaire, il recadre les nouveaux arrivants voire les ignore. Il considère la communauté comme une guilde où l’examen de passage peut être semé d’embuches mais méritoire. Il est le frein absolu de la popularité. Il ne va pas partager les vidéos, hésite à mettre un pouce en l’air. Il ne veut pas « partager » SON youtubeur. Et même s’il est le viewer le plus fidèle, il n’hésitera pas à critiquer ouvertement son vidéaste si celui-ci dépasse la popularité qui fixe sa relation avec lui. il deviendra alors le pire ennemi et n’hésitera pas à le critiquer ouvertement avec une mauvaise foi palpable.

1. Le stalker : garde du corps par la force

Voila le plus étrange des intervenants d’une communauté Youtube… Il est très difficile de parler du stalker car tous ne sont pas mal intentionnés. Mais le stalker peut s’avérer extrêmement dangereux pour lui même. Comme je vous le disais en position 4 de ce top, le stalker est une branche du fanboy, il est celui qui est passé du coté obscur… Il piste, se renseigne sur tout ce qui touche à l’intimité du Youtubeur. Il n’agit pas à visage couvert et n’a pas souvent conscience de son problème… C’est pour cela qu’il est difficile de parler de lui comme d’une personne malintentionnée… Si vous voulez, c’est un peu comme si un fan voyant son youtubeur préféré faire du vélo, l’alpaguerait en lui disant que c’est trop dangereux, qu’il pourrait se faire du mal. Le stalker peut avoir un instinct de protection, se placer comme un garde du corps personnel, qu’il agit comme une personne motivée par une mission qui dépasse le Youtubeur lui-même qui ne serait pas conscient des dangers. Ou qu’il est la personne la mieux placée pour devenir sa meilleure amie… Jusqu’à ce qu’une plainte soit déposée pour harcèlement…

Voila pour cet article sur les intervenants spéciaux d’une communauté de youtubeur. J’ai volontairement choisi de faire un top car vous savez, les tops sont toujours plus lus que les autres articles… C’est un fait qui mériterait un article ! Merci d’avoir lu jusqu’au bout !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*